Christian Bourquin


Le 1er décembre 2010, Christian Bourquin est renvoyé au tribunal correctionnel de Perpignan pour favoritisme dans sa qualité d’ex-président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales. La justice lui reproche des faits présumés de favoritisme dans un marché public qui remontent à 19996.
Condamné à 2 mois de prison avec sursis par le tribunal de Bordeaux pour favoritisme. Le 18 septembre 2012, le parquet requiert deux mois avec sursis et 10 000 € d’amende à l’encontre de Christian Bourquin lors du jugement en appel
En décembre 2012, une plainte a été déposée à son encontre pour recel et délit de favoritisme.

Pff !!!Succésseur de Frêche mais moins malin !

bouq

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s